• La gare de Villers par FD

    Une autre gare de François D à découvrir...

    La gare de Villers est située sur une grande boucle double voies (rayon 1 m= en très légère pente (2 %) en devers, mais la planéïté dans l'emprise de la gare est respectée.

     Toute première construction réalisée lors de la mise en service de ce tronçon, elle est de type Est. Le plan est assez simple est issu d'un vieil article LR. Elle m'a surtout permis de me familiariser avec les techniques de constructions et de décoration. Tuiles mécaniques ex- Jouef. Murs en carton de calendrier et parements de pierres en Canson écru gravé puis collés. Patine à la brosse "ombre naturelle". Fenêtre en rhodoïd et petites bois tracés au tire ligne !

    La gare de Villiers

    Les quais sont en carton mousse de 10 mm recouvert de sable. Celui de la voie extérieure est légèrement placé plus haut pour compenser la hauteur du dévers de 2 mm. Pierre en papier Canson gravé et peint.

    La gare de Villiers

    Initialement réalisée sans marquise, celle-ci apparaitra un peu plus tard toute en EVG, puis avec des accessoires indipensables (toilettes et abris sur le quai opposé) pour meubler les quais, bien que ceux-ci soient courts. Trois lampadaires faits maison avec des micros lampes 1,5 V complètent le "mobilier".

    La gare de Villiers

     Plus récent, une pendule murale du même modèle qu'à Dombasle orne désormais la façade. Particularité peu courante sur les réseaux, les murs comportent des "bergères" pour bloquer les volets, et l'accès aux voies est protégé par une chaine.

    Un train peut en cacher un autre !

    La gare de Villiers

    La gare de Villiers

    La gare de Villiers

    L'environnement technique n'a pas été oublié... une cabane de cantonnier et surtout un gros hangar "tout en tôle ondulée" donne un peu de hauteur à l'ensemble... Tous mes feux sont des kits Zebulon.

    La gare de Villiers

    La gare de Villiers

    La gare de Villiers

     Texte et photos François D

     

    Dans  Ferro'photos un reportage sur la gare réel de Villers